Skip to content

8 conseils pour réussir votre newsletter

Votre newsletter joue un rôle important dans la communication de votre entreprise. C’est elle qui sera l’interlocuteur privilégié entre vous et vos clients. En effet, votre newsletter vous permettra de garder vos abonnés informés. Mais bien réalisée, elle permet aussi de transformer ces abonnés en clients et de les fidéliser. C’est actuellement l’outil marketing qui génère le plus de ROI.
La newsletter est aussi un outil abordable et accessible à tous techniquement. Vous avez donc toutes les bonnes raisons pour vous lancer. Voici mes 8 conseils pour vous aider à réussir.

Evitez d’être filtré en tant que spam

Pour chacune de vos campagnes, il y aura un risque que vos superbes newsletters terminent dans la boite de spam de vos abonnées. C’est une fatalité difficile à éviter car chaque service de messagerie suit ses propres règles de filtrage. Néanmoins, voici quelques bonnes pratiques pour limiter ce risque :

  • Souscrire à un service d’emailing français car l’adresse IP sera plus rassurante
  • Ne pas utiliser de listes d’emailing achetées ou de mauvaise qualité
  • Éviter certains mots souvent présents dans les spams « gratuit », « urgent », « achetez » ou les points d’exclamation dans l’objet
  • Surveiller son taux d’ouverture ou taux de spam pour améliorer votre newsletter

Rédigez un objet d’email convaincant

Il est important de passer du temps sur l’écriture de votre objet car il devra convaincre vos abonnés d’ouvrir votre newsletter. Démarquez-vous des dizaines d’emails reçus chaque jour par vos contacts. Vous devez communiquer sur la valeur que votre newsletter va leur apporter. Votre sujet d’email peut être drôle, surprenant, mystérieux (mais pas trop), interrogatif… Mais il ne doit être ni banal ni ennuyeux. Pour cela, inspirez-vous des newsletters que vous recevez et copiez leurs techniques.

Apportez un contenu de qualité

Maintenant que vos abonnés ont ouvert votre newsletter, il faut leur donner envie de la lire. Rédigez un contenu qui s’adresse à votre audience pour votre audience. Si votre contenu fait seulement la promotion de votre entreprise, vos abonnés vont se désintéresser. Travaillez aussi le ton de votre newsletter. Est-ce que vous tutoyez ou vous vouvoyez votre audience ? Adoptez-vous un ton sérieux ou léger ? Votre newsletter doit refléter l’identité de votre entreprise donc n’hésitez pas à adopter un ton léger si cela reflète l’esprit de votre société. Par exemple, la newsletter d’Optimiam joue clairement sur un ton humoristique pour donner des nouvelles de leur activité.

Soignez le design de la newsletter

Le rendu visuel de votre newsletter influence aussi l’engagement de votre audience. N’ayez pas peur de cet exercice. La majorité des services d’emailing inclut désormais des outils de design faciles à prendre en main. Pour réussir le look de votre newsletter, reprenez la charte graphique de votre entreprise, mettez en valeur le contenu important et sélectionnez des images en lien avec votre sujet qui attirent l’attention comme le fait la newsletter de Maddyness.

Vérifiez la compatibilité de votre newsletter

Avant d’envoyer votre newsletter n’oubliez pas de vérifier qu’elle soit compatible avec tous les écrans numériques notamment les smartphones. Il faut que votre design s’adapte à la taille des divers écrans existants mais aussi qu’il ne soit pas trop lourd afin de ne pas ralentir le temps de chargement. Si votre newsletter ne s’affiche pas correctement, vos abonnés la supprimeront sans la lire.

Ajoutez un appel à l’action

Votre newsletter n’apporte pas seulement une lecture passive à vos clients. Elle peut aussi les encourager à passer à l’action. Selon les objectifs que vous souhaitez atteindre, vous pouvez ajouter des boutons d’appel à l’action tels que « Je m’inscris », « En savoir plus », « Je réserve ma place » … Il faut que votre bouton soit bien intégré dans votre contenu et qu’il donne envie à votre audience de cliquer dessus grâce à son look, son texte et le bénéfice qu’il peut apporter.

Respectez un envoi régulier

Considérez votre newsletter comme un rendez-vous particulier avec votre audience, ceci en suivant une fréquence d’envoi régulière afin de fidéliser vos abonnés. En effectuant quelques tests d’envoi à des jours différents et en surveillant votre taux d’ouverture, vous pouvez aussi déterminer quel sera le meilleur jour de la semaine pour envoyer votre newsletter. Faites attention de ne pas envoyer trop d’emails au risque de lasser votre audience.

Surveillez vos statistiques

Afin de toujours améliorer votre newsletter, les statistiques récoltées par votre service d’emailing vous seront d’une aide précieuse. Surveillez votre taux d’ouverture pour déterminer si votre newsletter intéresse votre audience. Votre taux de clic vous informera si vos abonnés cliquent sur vos liens. Le taux de rebond vous indiquera si les emails de votre liste sont corrects et encore valides.
Certains services d’emailing vous communiquent le taux de spam de votre newsletter, c’est-à-dire le pourcentage de personnes qui ont qualifié votre email comme un spam. Enfin, le taux de désabonnement vous donnera le pourcentage de personnes qui ont décidé de se désabonner de votre newsletter. Pour ces deux informations, il est important de réagir vite et de retravailler votre newsletter avant de perdre une portion significative de vos abonnés.

En conclusion, la newsletter est un exercice plutôt simple à mettre en place. Ce qui est difficile est de préserver une fréquence d’envoi régulière et de toujours optimiser sa newsletter, un travail qui peut prendre du temps.
Inspirez-vous des newsletters que vous recevez, planifiez à l’avance votre futur contenu, entourez-vous de rédacteurs si vous le pouvez mais surtout n’abandonnez pas cet outil qui peut vous apporter de réels bénéfices pour votre entreprise.

Published inEmailing