Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Commencez ici

melanie-almeida

En 2016, je gagnais très mal ma vie en tant que freelance webmarketing. Je n’avais que des expérience en marketing dirais-je « traditionnel » c’est-à-dire non digital. Je ne connaissais personne à Paris après 3 ans à l’étranger, aucun réseau pour développer mon activité. J’avais un site internet professionnel comme celui-ci. Mais je ne le mettais jamais en avant, je le cachais. J’étais gênée d’avoir mon nom et ma photo sur un site. Qui étais-je pour avoir mon nom  en nom de domaine?

J’ai cédé à ma propre honte et j’ai supprimé le site. Dans la foulée, épuisée, j’arrête mon activité de freelance et je rejoins une startup en tant que Responsable Marketing Digital. Le freelance a été très dur financièrement. Mais j’en suis néanmoins très fière. Cette expérience m’a permis de me lancer, de découvrir le webmarketing, de rejoindre de belles startups et de rencontrer des personnes douées et passionnées.

2020, une année spéciale. Année de mes 30 ans. Année où je travaille dans une startup que j’adore avec une super équipe. Année de tous les défis. Et parmi, les défis que je me suis donné, il y a cette envie de relancer un site. Le défi est de tenir un article par semaine. Nous sommes le 31/05/2020, j’ai 10 articles publiés. Il me reste 30 articles à publier avant la fin de l’année.

Même si cet article sera aussi l’opportunité de mettre en pratique mes connaissances en SEO. Je ne veux pas me donner d’objectif de visites. Le plus important pour moi sera de rester constante et de continuer d’apporter de la valeur, même si vous n’êtes que 10 à me lire.

Pourquoi ce site ?

Pour me challenger.

Pour m’exercer à l’écriture.

Pour renforcer mes connaissances en growth marketing.

Pour m’entraîner à tenir un side project afin de préparer les suivants. 

Pour aider d’autres growth marketers peu importe leur niveau.

Pour mettre en avant divers profils peu importe leur genre ou origine.

Pour parler SEO, Google Analytics, Google Tag Manager, Acquisition, SEA, Growth….

Mais aussi une fois par mois, m’autoriser à publier du contenu plus personnel. Après tout, je crée cet espace qui m’appartient pour profiter de la liberté qu’il permet.

Tous les sujets seront abordés dans un format accessible à tous. Je ne me considère pas infaillible et le Growth est un métier avec des incertitudes. Je souhaite parler des réussites et des échecs. Laissez de côté tout l’ego ce métier et son bullshit.

Transparence et diversité ?

Vous trouverez partagé en public les statistiques de mon site afin de suivre la progression de son trafic et de ma newsletter. Peu importe que mon site n’attire qu’une centaine de personnes par mois ou que son design soit en construction. Je détaillerai chaque étape de son développement et je n’attendrai pas la perfection pour publier.

Le métier de Growth manque cruellement de diversité. Enfin, non, il manque de femmes growths qui se mettent en avant et font leur promotion personnelle. Sur notre Slack Growth Hacking France nous avons plus de 3000 membres, hommes et femmes. Et je suis très souvent la seule femme active. A nos meetups mensuels, il y a une trentaine d’hommes growth contre 4-5 femmes. Pourtant nous avons une communauté bienveillante et inclusive. Même manque de représentativité sur mon feed LinkedIn ou Twitter. J’ai essayé de diverses façons d’encourager d’autres femmes de poster sur LinkedIn, de venir aux meetups ou d’avoir leur propre site. Mais je ne suivais pas moi-même mes propres conseils. Alors avec ce site, je souhaite faire le grand bond et j’espère montrer l’exemple pour qu’elles soient plus visibles.

Afficher de la diversité commence dès la genèse de ce blog comme dans cet article sur le nocode où je présente autant de femmes que d’hommes.

Mon parcours professionnel

Je pense que j’ai déjà suffisamment parlé de moi sur cette page. Pour le détail de mes expériences professionnelles, je vous invite à consulter mon profil LinkedIn que je tiens à jour.

Retrouvez-moi aussi sur Twitter. Discutons 🙂

Inscrivez-vous à ma newsletter mensuelle :

Je ne vais pas vous vendre des formations en ligne ou une offre de conseil. Mais vous envoyer tous les mois, les derniers articles publiés de ce site et une sélection des meilleurs articles lu ailleurs.

Merci,

Mélanie Almeida