Google-Analytics

Suivre ses données sur plusieurs domaines – Cross Domain Tracking

Temps de lecture : 5 min

Installer Google Analytics sur votre site est la base, vous le savez déjà. Mais saviez-vous que dans certains cas seulement copié collé votre balise n’est pas suffisant. Une ou des configurations supplémentaires peuvent être nécessaires. Le cas que je vais présenter dans cet article sera configurer Google Analytics pour assurer le suivi des données sur plusieurs noms de domaine. En anglais, le « cross domain tracking ».

Votre site a t’il besoin de cross domain tracking ?

Qu’est-ce qu’un domaine ?

Si vous connaissez déjà la différence entre un sous-domaine et un domaine, vous pouvez ignorer ce paragraphe.

Une URL est composée d’un sous-domaine, d’un domaine et d’un top level domain ou TLD. Dans le cas de mon url, www.melanie-almeida.com :

  • www est le sous-domaine
  • melanie-almeida le domaine
  • .com le TLD

Si mon site contient les URLs  https://video.melanie-almeida.com et https://blog.melanie-almeida.com, alors mon site a deux sous-domaines différents. Ce n’est pas nécessaire de configurer le suivi Google Analytics sur des sous-domaines.
Mais si mon site redirige vers www.melanie-almeida.com et www.melanie-almeida.fr, les URLs ont le même nom de domaine, mais deux TDL différentes, il faut les considérer comme deux domaines différents et appliquer le cross domain tracking.

Quelques cas fréquents où le cross domain tracking est essentiel :

  • Vous avez un site d’abonnement ou d’e-commerce et votre page de vente est hébergée sur un site partenaire comme stripe ou paypal.
  • Vos utilisateurs passent d’une landing page hébergée sur une plateforme comme landen ou instapage avant d’arriver sur votre site. Mais vous n’avez pas paramétrée d’url personnalisée pour vos landings.

Voici un graphe qui vous aidera à savoir si vous avez besoin ou non de configurer le cross domain tracking :

 

cross-domain-flow-chart
Source: www.bounteous.com

Pourquoi configurer le cross domain tracking ?

Pour cette partie, c’est le blog de Google Analytics qui donne la meilleure explication :

Afin d’effectuer le suivi des sessions, Analytics collecte la valeur Client-ID à chaque appel. Les valeurs Client-ID sont conservées dans les cookies. Les cookies sont stockés en fonction des domaines, et les sites Web d’un domaine particulier n’ont pas accès aux cookies définis pour un autre domaine. Lorsque les sessions sont suivies sur plusieurs domaines, la valeur Client-ID doit être transférée d’un domaine à l’autre. Pour cela, le code de suivi Analytics inclut des fonctions de lien permettant au domaine source de placer le Client-ID dans les paramètres d’URL d’un lien. Le domaine de destination peut ainsi accéder au Client-ID.

Concrètement, si vos utilisateurs naviguent entre votre domaine et un autre nom de domaine, une partie du parcours utilisateur sera perdu. Si l’utilisateur revient sur votre nom de domaine principal, sa visite sera comptée comme une seconde session même si cela s’est déroulé dans la même session. Pour conclure, le cross domain tracking permet à Google Analytic de regrouper les sessions de deux sites dans une seule session, même si le nom de domaine est différent.

Comment faire en utilisant Google Tag Manager ?

Sur votre Google Tag Manager, il faut modifier votre variable Google Analytics déjà installée.

Dans « fields set », il faut ajouter le champ « allowLinker » avec la value : true. Ensuite dans les paramètres de « Cross Domain Tracking« , il faut  ajouter le ou les noms de domaines connexes. S’il y a plusieurs noms de domaine, séparez les par une virgule.

Voici à quoi ressemblera votre variable :

variable ga cross domain tracking

Il faut dans la foulée ajouter votre code de suivi Google Analytics sur l’autre nom de domaine qui n’est pas le vôtre. La majorité des sites partenaires offrent une intégration Google Analytics qui permet d’ajouter votre code de suivi

Comment faire en modifiant directement le code de suivi ?

Si vous n’avez pas Google Tag Manager (ce que je vous déconseille) vous pouvez faire cette configuration directement dans le code de suivi.

Voici ce que cela donnera en ajoutant « allowLinker » et le 2ème nom de domaine :

ga('create', 'UA-XXXXXXX-Y', 'auto', {'allowLinker': true});
ga('require', 'linker');
ga('linker:autoLink', ['example-2.com'] );

Modifiez ensuite le second domaine pour qu’il inclut le code de suivi de votre domaine principal. Comme indiqué précédemment, certains sites partenaires incluent un emplacement pour ajouter votre code de suivi.

ga('create', 'UA-XXXXXXX-Y', 'auto', {'allowLinker': true});
ga('require', 'linker');
ga('linker:autoLink', ['example-1.com'] );

N’oubliez pas de remplacer l’exemple d’ID de suivi (UA-XXXXXX-Y) par votre propre ID de suivi, et l’exemple de domaine principal (example-1.com) par votre propre nom de domaine principal.

Exclure le second domaine de votre sites référents

Dans le cas où le second domaine apporte du trafic à votre site, il faut l’exclure de vos sites référents. Si vous ne le faîtes pas, il y aura deux sessions de comptées, au lieu d’une.

Par exemple, dans mon cas j’ai créé une landing page qui renvoie du trafic sur mon site. Ces deux sites ont deux domaines différents, j’ai installé ma configuration de cross domain tracking, les sessions de ces deux sites seront présentes sur mon Google Analytics. Sauf que j’aimerai qu’ils soient comptés comme une seule session afin que le total de mes sessions soit gonflé. J’exclue donc le premier nom de domaine des sites référents. Ma landing page ne sera pas comptée comme un referral mais comme si c’était mon propre site.

Pour exclure un site des sites référents :

  1. Connectez-vous à votre compte Analytics.
  2. Cliquez sur Admin.
  3. Dans la colonne COMPTE, sélectionnez le compte Analytics qui contient la propriété souhaitée.
  4. Dans la colonne PROPRIÉTÉ, sélectionnez une propriété.
  5. Cliquez sur Informations de suivi.
  6. Cliquez sur Liste d’exclusion de sites référents.
  7. Pour ajouter un domaine, cliquez sur + Ajouter une exclusion de sites référents.
  8. Saisissez le nom du domaine.
  9. Cliquez sur Créer afin d’enregistrer cette modification.

Comme la capture d’écran ci-dessous :

google-analytic-exclusion de sites référents

 

Affichez les noms de domaine sur vos rapports

Par défaut sur Google Analytics, vous ne verrez que le chemin de la page et son nom, pas de nom de domaine. Par conséquence, cela peut s’avérer difficile de suivre la performance des différents noms de domaine et le comportement des utilisateurs sur ces noms de domaine.

Mais c’est possible de révéler les noms de domaines de vos rapports avec une configuration supplémentaire dans vote ADMIN.

Il faut créer une copie de la vue de vos rapports avec les données de chacun de vos domaines et ajouter un filtre. Dans ce filtre, vous ajoutez les paramètres suivants :

  • Type de filtre : Filtre personnalisé > Avancé
  • Champ A -> Extrait A : Nom d’hôte = (.*)
  • Champ B -> Extrait B : URI de la demande = (.*)
  • Sortie vers -> Constructeur : URI de la demande = $A1$B1

Enfin, pour toutes ces manipulations, n’oubliez pas d’effectuer des tests pour vérifier que tout fonctionne correctement. Donc n’oubliez pas si vous utilisez Google Tag Manager d’activer la fonctionnalité PREVIEW pour tester. Et de naviguer sur vos différents noms de domaine avec le Tag Assistant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.